Parcours

Toute petite, je dévorais les livres, j’avais des histoires plein la tête. Je rêvais de longues robes, de princes charmants…  Puis j’ai grandi.  J’ai enfoui les histoires tout au fond de mon cœur.  Les histoires, c’est pour les enfants, non ?!  Les raconter ?  Quelle idée !  Je n’y avais même pas pensé.  Non, ce qu’il me fallait, c’était un métier « sérieux ».  Je voulais travailler avec les enfants et, si possible, servir une bonne cause.  Mais à l’époque, je n’ai pas trouvé ce qui me convenait.  Alors, j’ai mis ce doux rêve de côté…  J’ai cherché, j’ai erré : une licence en langues et littératures classiques, une tentative de reconversion dans les finances, diverses expériences professionnelles dans le secteur privé…

Un jour, les histoires se sont rappelées à moi.  Après avoir testé l’improvisation théâtrale, le théâtre et entamé une formation de récitante à l’Académie d’Auderghem, elles sont revenues par le biais des ateliers préparatoires organisés par la Maison du Conte de Bruxelles.  Ça m’a plu !  Alors, j’ai intégré l’Ecole internationale du Conte.  Grâce à cela, j’ai participé à l’édition 2011 du festival Bruxelles ça conte !  Dans les coulisses du festival, j’ai rencontré des conteurs.  Grâce à leur partage, j’ai affiné ma vision du conte et de l’art de conter.  Surtout, j’ai conté pour la première fois à des enfants.  Quel bonheur !  J’avais si longtemps cherché et j’avais enfin trouvé.  Tout a pris sens.  Depuis, je n’ai plus voulu m’arrêter: pour les petites comme les grandes oreilles, je conte!  Et j’écoute, je rencontre d’autres conteurs, je me nourris d’autres disciplines, je me forme…

Où j’ai conté, je conte et je conterai

Je conte régulièrement au Contoir, dans les crèches (Ô comme trois pommes…), sur les bases d’accueil de l’asbl La Base.  D’autres projets sont en préparation.  Je conte également ponctuellement dans d’autres lieux.

Découvrez les dates dans la rubrique Agenda.

Retour à A propos

Publicités